European Union Agency for Fundamental Rights: InFRA 13-20 June

  1. WHAT’S NEW
    1. Only one week till FRA’s Fundamental Rights Forum
    2. FRA joins launch of EU High Level Group on combating racism and xenophobia
    3. EU justice and home affairs agencies meet to coordinate training needs
    4. Raising awareness of the rights of older people
    5. European Parliament presentation of FRA monitoring UN Disability Convention opinion
    6. US antisemitism envoy visits FRA
  1. FEEDBACK FROM RECENT ACTIVITIES
  1. Methodological workshop looks at researching exclusion
  2. FRA trains future Schengen evaluators
  3. Synergies with UN High Commissioners in Geneva explored
  4. FRA attends OHCHR meeting on non-refoulement
  5. European Gender and Violence Network discusses FRA violence against women survey results
  6. Linking FRA’s violence against women survey to UN Sustainable Development Goals
  7. FRA’s migration overview focus on human trafficking presented at EASO annual conference
  8. EU Agencies’ Network on Scientific Advice meets
  9. Investing in Children: Breaking the cycle of disadvantage
  10. Ethics and data protection workshop
  11. Round-table explores the missing gaps in EU anti-discrimination legislation
  12. Conference focuses on protecting the rights of refugees, asylum seekers and migrants

 

Please find below the latest information.

1.   WHAT’S NEW

a. Only 1 week till FRA’s Fundamental Rights Forum

The Fundamental Rights Forum 2016 is fast approaching with only one week left until the event begins on 20 June in Vienna. Over the course of four days, participants will look from different perspectives at three burning issues: refugee protection, inclusion and the digital age.

b. FRA joins launch of EU High Level Group on combating racism and xenophobia

FRA will take part in the launch of the EU High Level Group on combating racism, xenophobia and other forms of intolerance, which will take place on 14 June in Brussels. The High Level Group will bring together representatives of Member States, civil society organisations, and community organisations, as well as relevant EU agencies and international organisations active in this area. The objective of the group is to foster the exchange and dissemination of best practices between national authorities, and to encourage concrete discussions on how to fill existing gaps, and better prevent and combat hate crime and hate speech. FRA will be a permanent representative of the Group and will coordinate a subgroup on methodologies for recording and collecting data on hate crime. FRA’s director will participate in the launch of the High Level Group, alongside Věra Jourová, EU Commissioner for Justice, Consumers and Gender Equality, and Soraya Post (MEP), Co-President of the European Parliament Anti-Racism and Diversity Intergroup (ARDI) (Contact: hatecrime@fra.europa.eu).

c. EU justice and home affairs agencies meet to coordinate training needs

FRA has invited training coordinators from EU Justice and Home Affairs agencies to a meeting on 14 June in Vienna. The main objective is to strengthen coordination and cooperation of these agencies in relation to training. It will seek to explore how can agencies coordinate their responses to meet the emerging training needs in relation to the current migration movements. Representatives from the EU Border agency (Frontex), the European External Action Service, the European Agency for managing large-scale justice and home affairs IT systems (eu-LISA), the European Police College (CEPOL), the EU drugs agency (EMCDDA) and the EU’s Judicial Cooperation Unit (Eurojust) will discuss joint training responses. The European Judicial Training Network is also invited to provide input and to jointly assess areas of possible cooperation with the agencies (Contact:Aydan Iyigüngör).

d. Raising awareness of the rights of older people

On 15 June, FRA will take part in a meeting of the AGE Platform taskforce on Human Rights and Non-Discrimination to discuss the challenges older people face in the protection or enjoyment of their human rights. On 16 June, to mark World Elder Abuse Awareness Day, the European Commission, the Council of Europe, AGE Platform Europe and the European Network of National Human Rights Institutions (ENNHRI), will host a joint event to raise awareness of elder abuse in Europe. The conference will focus on taking a rights-based approach to addressing elder abuse. It will especially look at equal access to services as people reach old age and the impact of ageism and age-based discrimination on older people’s access to health and long-term care (Contact: Nevena Peneva).

e. European Parliament presentation of FRA monitoring UN Disability Convention opinion

On 16 June in Brussels, FRA will present its Opinion on the requirements under the UN Convention on the rights of persons with disabilities (CRPD) within the EU context to the European Parliament’s Employment and Social Affairs Committee. FRA’s legal opinion, which was requested by the European Parliament, addresses the designation and operation of a framework established at EU level to promote, protect and monitor the EU’s implementation of the CRPD. The opinion aims to support the EU’s follow up to theUN Expert Committee’s recommendations to the EU on how to better implement the convention (Contact: Martha Stickings).

f. US antisemitism envoy visits FRA

On 17 June, the US Special Envoy to Monitor and Combat antisemitism, Ira Forman, will visit FRA to meet with director Michael O’Flaherty. FRA will give an overview of its current and future work on combating antisemitism in the EU. It will also be an opportunity for FRA to learn more about the US government’s priorities for and perspectives on countering antisemitism. The Special Envoy develops and implements policies and projects to support efforts to combat antisemitism and advances US foreign policy on antisemitism (Contact: Katerina Vyzvaldova).

2.   FEEDBACK FROM RECENT ACTIVITIES

a. Methodological workshop looks at researching exclusion

On 9 June, FRA took part in a workshop at the Tilburg Law School in the Netherlands on empirical methodologies for researching exclusion. The workshop was part of a project on ‘Investigating Structural Barriers to Batwa/ Historically marginalised population Inclusion in Development in Rwanda’. The main objective was to bring together various experts to help develop a methodology for understanding the framing of social exclusion and inclusion, in particular how to conceptualise and measure inclusion and exclusion. FRA presented some of its experiences in implementing participatory action research methodologies through its Local Engagement for Roma Inclusion (LERI) project (Contact:Sheena Keller).

b. FRA trains future Schengen evaluators

On 6 June, FRA contributed to a European Police College (CEPOL) training activity for Schengen evaluators in the area of police cooperation and the Schengen Information System (SIS). The FRA presentation, delivered via videoconference, gave an overview of fundamental rights issues relevant to this field, with a particular focus on data protection and access to remedies (Contact: Michal Nespor).

c. Synergies with UN High Commissioners in Geneva explored

From 2 to 3 June, FRA’s Director, Michael O’Flaherty, held meetings in Geneva with a number of leading human rights actors. The migration policy crisis was at the forefront of many discussions. He also sought to explore how best to collaborate further and to identify synergies. While in Geneva he met with the head of the EU and EU Member States’ missions to the UN; the High Commissioner for Human Rights, Mr Zeid Ra’ad Al Hussein; the High Commissioner for Refugees, Mr Filippo Grandi; and the UNICEF Regional Director and Special Coordinator on refugees, Ms Marie-Pierre Poirier; the Secretary-General of the Inter-Parliamentary Union, Mr Martin Chungong; the coordinator of the Global Alliance of National Human Rights Institutions, Ms Katharina Rose. He also met representatives of leading human rights NGOs based in Geneva at a meeting hosted by the International Service for Human Rights (Contact: Jonas Grimheden).

d. FRA attends OHCHR meeting on non-refoulement

On 2 June, FRA took part in an expert meeting organised by UN High Commissioner for Human Rights to discuss the scope and content of the principle of non-refoulement. The meeting, which was also attended by one of FRA’s Management Board members, provided a good opportunity for FRA to be up-to-date on discussions around the principle of non-refoulement which are held at a global level. FRA is working on a background paper on selected aspects of the principle of non-refoulement for which this meeting was quite useful (Contact: Adriano Silvestri).

e. European Gender and Violence Network discusses FRA violence against women survey results

The European Network on Gender and Violence organised its annual conference on 1-3 June 2016 in Istanbul, hosted by the Bilgi University’s Human Rights Law Research Centre. During the conference researchers – academics and representatives of national research institutes – working on issues related to intimate partner violence and violence against women presented the results of the latest research and methodologies used in on-going studies. FRA presented the results of its survey on violence against women, focusing on an analysis of the relationship between measures of gender equality (EIGE’s gender equality index) and different types of intimate partner violence. The conference served also as an opportunity to raise further awareness among researchers concerning the possibility to access the FRA survey data set to use it in their own analysis. (Contact: Sami Nevala).

f. Linking FRA’s violence against women survey to UN Sustainable Development Goals

FRA took part in a Joint Work Session on Gender Statistics held under the auspices of the Conference of European Statisticians (CES) at the European Gender Institute (EIGE) in Vilnius, Lithuania from 1 to 3 June. The session was organised by the UN Economic Commission for Europe (UNECE), together with EIGE and Statistics Lithuania. It allowed experiences and ideas to be exchanged among national and international statistical organisations, policy makers and academia on gender statistics. They explored the role such statistics could play in monitoring Sustainable Development Goals, as well as on the directions of new methodological work to improve the production and dissemination of gender statistics. FRA presented the challenges in collecting comparable data on violence against women, as well as data based on the proposed indicators for the Sustainable Development Goals. The conference served also as an opportunity to raise further awareness among National Statistical Offices and international organisations about FRA’s approach in surveying violence against women from a comparative EU-wide perspective and the possibility to access the FRA survey data set to use it for further analysis linked to the Sustainable Development Goals. (Contact: Rossalina Latcheva).

g. FRA’s migration overview focus on human trafficking presented at EASO annual conference

On 1 June, FRA shared the findings of its May data collection on human trafficking at the European Asylum Support Office’s Annual Conference via videolink. FRA focused on gaps and good practices found in the nine Member States covered by the reporting. The reporting covered identification procedures, attention to vulnerabilities, cooperation with support organisations and provision of information on risks and support measures. The group of about 30 experts form asylum authorities, international organisations and civil society subsequently discussed initiatives addressing challenges in practice, such as checklists for several issues (e.g. missing children), child rights vetting of procurement for reception centre services, restriction of access rules, etc. (Contact:Martina Huber).

h. EU Agencies’ Network on Scientific Advice meets

FRA took part in a meeting of the EU Agencies’ Network on Scientific Advice (EU-ANSA) from 31 May to 1 June in Brussels. The network comprises of agencies that undertake scientific research and analysis, and is a sub-network of the larger EU Agencies’ Network. It meets twice a year to exchange information and expertise with respect to the advancement of science and research for EU policy and regulatory frameworks. At the meeting it was agreed that the EU Chemicals Agency (ECHA) will be the chair, with FRA acting as Deputy Chair (Contact: Joanna Goodey). 

i. Investing in Children: Breaking the cycle of disadvantage

On 31 May, FRA took part in the event organised in the European Parliament by theEuropean Social Network to mark the release of its report on the implementation of the European Commission’s Recommendation ‘Investing in Children: Breaking the cycle of disadvantage’. FRA stressed the importance of ensuring the implementation of EU policies that affect the lives of children in the EU, such as the EU’s Child Rights Agenda and the Commission’s Recommendation on ‘Investing in children: breaking the cycle of disadvantage’. The Agency welcomed the report and noting that its findings largely corroborate its research findings on child protection systems, especially in regard to the need for effective integration of their different components, better coordination of the actors involved, and efficient inspection and monitoring of outsourced services. The urgency of this need is evidenced by the continuing arrival in the EU of unaccompanied children (Contact: Ioannis Dimitrakopoulos).

j. Ethics and data protection workshop

FRA took part in the European Data Protection Supervisor and its Ethics Advisory Group’s first workshop on ethics and data protection. The workshop, in Brussels on 31 May, was part of a broader discussion on how to embrace the benefits of new technologies while ensuring the integrity of the fundamental rights to privacy and data protection (Contact:Zoe Kardasiadou).

k. Round-table explores the missing gaps in EU anti-discrimination legislation

On 31 May, FRA joined round-table discussions on the missing gaps in EU anti-discrimination legislation. The event was hosted by MEP Soraya Post at the European Parliament in Brussels and looked particularly at lessons from the ground. It brought together a number of local anti-discrimination agencies to share their experiences and to discuss what can be done at the EU level to meet the challenges on the ground (Contact:Ignacio Sola Barleycorn).

l. Conference focuses on protecting the rights of refugees, asylum seekers and migrants

FRA took part in a high-level conference organised by the Council of Europe in Nafplio, Greece on 27-28 May, which focused on the ‘Protection of Human Rights of Refugees, Asylum Seekers and Migrants’. A series of presentations and panel discussions explored the role of the Council of Europe, international organisations, EU institutions and EU agencies in the current situation. The participants looked at number of important topics from the human rights perspective, including the right to international protection and procedures for the return of irregular migrants, the protection of vulnerable groups, restrictions on liberty and decent living conditions. FRA participated in the opening high-level round table ‘Means for upholding the values of human rights in the framework of the refugee crisis’ and a panel debate on ‘Coordinated action of international organisations, the way forward’. (Contact: Constantinos Manolopoulos).

 

Chers lecteurs,

Vous trouverez ci-dessous les informations concernant cette semaine.

1. ACTUALITÉS

  1. Le Forum de la FRA sur les droits fondamentaux débutera dans une semaine
  2. La FRA participe au lancement du groupe de haut niveau de l’UE sur la lutte contre le racisme et la xénophobie
  3. Réunion des agences « Justice et affaires intérieures » de l’UE pour coordonner leurs besoins de formation
  4. Sensibiliser aux droits des personnes âgées
  5. Présentation au Parlement européen de l’avis de la FRA sur le suivi de l’application de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées
  6. Envoyée spéciale américaine contre l’antisémitisme en visite à la FRA
  1. INFORMATIONS SUR NOS ACTIVITÉS RÉCENTES
  1. Atelier méthodologique consacré à la recherche sur l’exclusion
  2. La FRA forme les futurs évaluateurs Schengen
  3. Exploration des synergies avec les Hauts Commissaires des Nations Unies à Genève
  4. Participation de la FRA à une réunion du HCDH sur le non-refoulement
  5. Le Réseau européen sur le genre et la violence discute des résultats de l’enquête de la FRA sur la violence à l’égard des femmes
  6. Relier l’enquête de la FRA sur la violence à l’égard des femmes aux objectifs de développement durable des Nations Unies
  7. Présentation à la conférence annuelle de l’EASO de l’analyse de la FRA sur la traite des êtres humains dans le contexte de la migration
  8. Réunion du réseau des agences de l’UE sur les avis scientifiques
  9. Investir dans l’enfance pour briser le cercle vicieux de l’inégalité
  10. Atelier sur l’éthique et la protection des données
  11. Table ronde sur les lacunes dans la législation antidiscrimination de l’UE
  12. Conférence sur la protection des droits des réfugiés, des demandeurs d’asile et des migrants

 

1. ACTUALITÉS

a. Le Forum de la FRA sur les droits fondamentaux débutera dans une semaine

L’ouverture du Forum des droits fondamentaux 2016 approche à grands pas et aura lieu dans une semaine, le 20 juin prochain, à Vienne. Pendant quatre jours, les participants examineront sous diverses perspectives trois sujets d’actualité : la protection des réfugiés, l’inclusion et l’ère du numérique.

b. La FRA participe au lancement du groupe de haut niveau de l’UE sur la lutte contre le racisme et la xénophobie

La FRA participera au lancement du groupe de haut niveau de l’UE sur la lutte contre le racisme, la xénophobie et d’autres formes d’intolérance, qui aura lieu le 14 juin à Bruxelles. Le groupe de haut niveau réunira des représentants des États membres, des organisations de la société civile et des organisations locales ainsi que des agences de l’UE et des organisations internationales actives dans ce domaine. Ce groupe a pour but de favoriser l’échange et la diffusion des meilleures pratiques entre les autorités nationales et d’encourager des discussions concrètes sur la manière de combler les lacunes existantes et de mieux prévenir et lutter contre les crimes et les discours de haine. La FRA sera un représentant permanent du groupe et coordonnera un sous-groupe sur les méthodologies d’enregistrement et de collecte de données sur les crimes de haine. Le directeur de la FRA participera au lancement du groupe de haut niveau aux côtés de Věra Jourová, commissaire européenne en charge de la justice, des consommateurs et de l’égalité des genres, et de Soraya Post, députée européenne et coprésidente de l’Intergroupe du Parlement européen « Antiracisme et diversité »(ARDI) (Contact : hatecrime@fra.europa.eu).

c. Réunion des agences « Justice et affaires intérieures » de l’UE pour coordonner leurs besoins de formation

La FRA a invité les coordinateurs de la formation des agences « Justice et affaires intérieures » de l’UE à une réunion le 14 juin à Vienne. L’objectif principal de la rencontre est le renforcement de la coordination et de la coopération entre ces agences dans le domaine de la formation. L’idée est d’analyser la façon dont les agences peuvent coordonner leurs réponses afin de répondre aux nouveaux besoins de formation au regard des mouvements migratoires actuels. Des représentants de l’Agence européenne de gestion des frontières (Frontex), du Service européen pour l’action extérieure, de l’Agence européenne pour la gestion opérationnelle des systèmes d’information à grande échelle dans les domaines de la justice et des affaires intérieures (eu-LISA), du Collège européen de police (CEPOL), de l’Observatoire européen des drogues (EMCDDA) et de l’unité de coopération judiciaire de l’UE (Eurojust) discuteront des réponses communes en matière de formation. Le Réseau européen de formation judiciaire est également invité à apporter sa contribution et à évaluer les domaines de coopération possible avec les agences (Contact : Aydan Iyigüngör).

d. Sensibiliser aux droits des personnes âgées

Le 15 juin, la FRA participera à une réunion de la taskforce sur les droits de l’homme et la non-discrimination d’AGE Platform Europe afin de discuter des difficultés que rencontrent les personnes âgées pour protéger ou exercer leurs droits fondamentaux. Le 16 juin, afin de célébrer la Journée internationale de sensibilisation à la maltraitance des personnes âgées, la Commission européenne, le Conseil de l’Europe, la plateforme européenne des personnes âgées (AGE Platform Europe) et le Réseau européen des institutions nationales des droits de l’homme (REINDH) organiseront un événement conjoint afin de sensibiliser à la maltraitance des personnes âgées en Europe. La conférence cherchera à dégager une approche fondée sur les droits pour lutter contre la maltraitance des personnes âgées. Elle se penchera tout spécialement sur l’égalité d’accès aux services lorsque les personnes vieillissent et sur l’impact du vieillissement et la discrimination liée à l’âge sur l’accès des personnes âgées aux soins de santé et aux soins de longue durée (Contact : Nevena Peneva).

e. Présentation au Parlement européen de l’avis de la FRA sur le suivi de l’application de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées

Le 16 juin à Bruxelles, la FRA présentera son avis sur les obligations découlant de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées (CRPD) dans le contexte de l’UE à la commission de l’emploi et des affaires sociales du Parlement européen. L’avis juridique de la FRA, émis à la demande du Parlement européen, traite de la désignation et du fonctionnement d’un cadre créé au niveau de l’UE pour promouvoir, protéger et surveiller l’application de la CRPD dans l’UE. L’avis a pour but de renforcer le suivi européen des recommandations formulées par le Comité d’experts des Nations Unies à l’UE sur la manière de mieux appliquer la convention (Contact : Martha Stickings).

f. Envoyée spéciale américaine contre l’antisémitisme en visite à la FRA

Le 17 juin, l’Envoyée spéciale américaine de contrôle et de lutte contre l’antisémitisme, Ira Forman, visitera la FRA et rencontrera son directeur, Michael O’Flaherty. La FRA présentera ses travaux actuels et futurs sur la lutte contre l’antisémitisme dans l’UE. Ce sera également l’occasion pour la FRA de s’informer des priorités et des intentions du gouvernement américain en matière de lutte contre l’antisémitisme. L’Envoyée spéciale élabore et met en œuvre des politiques et des projets visant à soutenir les efforts de lutte contre l’antisémitisme et fait avancer la politique étrangère des États-Unis sur l’antisémitisme (Contact : Katerina Vyzvaldova).

  1. INFORMATIONS SUR NOS ACTIVITÉS RÉCENTES

    a. Atelier méthodologique consacré à la recherche sur l’exclusion

Le 9 juin, la FRA a participé à un atelier sur les méthodologies empiriques de recherche sur l’exclusion à la Tilburg Law School, aux Pays-Bas. L’atelier s’inscrivait dans un projet intitulé « Étudier les barrières structurelles à Batwa/Inclusion en cours d’une population historiquement marginalisée au Rwanda ». L’objectif cardinal de l’atelier était de rassembler divers experts afin d’élaborer une méthodologie en vue de comprendre l’encadrement de l’exclusion et de l’inclusion sociale et en particulier la manière de conceptualiser et de mesurer l’inclusion et l’exclusion. La FRA a présenté quelques-unes de ses expériences dans la mise en œuvre de méthodologies de recherche sur des actions participatives, qui s’inscrivent dans le cadre de son projet d’engagement local pour l’inclusion des Roms (LERI) (Contact : Sheena Keller).

b. La FRA forme les futurs évaluateurs Schengen

Le 6 juin, la FRA a participé à une formation du Collège européen de police (CEPOL) destinée aux évaluateurs Schengen sur la coopération policière et le système d’information Schengen (SIS). La présentation de la FRA, qui a eu lieu par vidéoconférence, a donné un aperçu des problèmes liés aux droits fondamentaux dans ce domaine, en insistant tout particulièrement sur la protection des données et l’accès aux voies de recours (Contact : Michal Nespor).

c. Exploration des synergies avec les Hauts Commissaires des Nations Unies à Genève

Les 2 et 3 juin, le directeur de la FRA, Michael O’Flaherty, a rencontré à Genève nombre d’acteurs majeurs des droits de l’homme. La crise de la politique migratoire a été au cœur de nombreuses discussions. Le directeur s’est également efforcé de trouver des pistes pour approfondir la coopération et dégager des synergies. Pendant son séjour à Genève, il a rencontré le chef des missions de l’UE et des États membres auprès des Nations Unies, le Haut Commissaire aux droits de l’homme, M. Zeid Ra’ad Al Hussein, le Haut Commissaire aux réfugiés, M. Filippo Grandi et la Directrice régionale de l’UNICEF et Coordinatrice spéciale pour les réfugiés, Mme Marie-Pierre Poirier, le Secrétaire général de l’Union interparlementaire, M. Marin Chungong, ainsi que la coordinatrice de l’Alliance mondiale des institutions nationales des droits de l’homme, Mme Katharina Rose. Il a également rencontré des représentants d’importantes ONG de défense des droits de l’homme basées à Genève lors d’une réunion organisée par le Service international pour les droits de l’homme (Contact : Jonas Grimheden).

d. Participation de la FRA à une réunion du HCDH sur le non-refoulement

Le 2 juin, la FRA a pris part à une réunion d’experts organisée par le Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme afin de discuter de la portée et du contenu du principe de non-refoulement. La réunion, à laquelle assistait également un des membres du conseil d’administration de la FRA, a offert à l’agence l’occasion de s’informer de l’état d’avancement des discussions qui se déroulent au niveau mondial sur le principe du non-refoulement. La FRA travaille actuellement à la rédaction d’un document de fond sur certains aspects du principe de non-refoulement et cette réunion s’est révélée utile à cet égard (Contact : Adriano Silvestri).

e. Le Réseau européen sur le genre et la violence discute des résultats de l’enquête de la FRA sur la violence à l’égard des femmes
Le Réseau européen sur le genre et la violence a tenu sa conférence annuelle du 1erau 3 juin à Istanbul, dans les locaux du Centre de recherche sur le droit en matière de droits de l’homme de l’Université Bilgi. Durant la conférence, des chercheurs – universitaires et représentants d’instituts de recherche nationaux – qui étudient les questions liées à la violence commise par les partenaires intimes et à la violence à l’égard des femmes ont présenté les résultats des dernières recherches et les méthodologies utilisées dans les études en cours. La FRA a présenté les résultats de son enquête sur la violence à l’égard des femmes en insistant sur l’analyse du rapport entre les mesures en faveur de l’égalité entre les hommes et les femmes (index d’égalité de genre de l’EIGE) et différents types de violence commise par un partenaire intime. La conférence a également été l’occasion de sensibiliser davantage les chercheurs à la possibilité de consulter la série de données de l’enquête de la FRA pour leurs propres analyses (Contact : Sami Nevala).

f. Relier l’enquête de la FRA sur la violence à l’égard des femmes aux objectifs de développement durable des Nations Unies

La FRA a participé à la séance de travail conjointe sur les statistiques de genre organisée sous les auspices de la Conférence des statisticiens européens à l’Institut européen pour l’égalité entre les hommes et les femmes (EIGE) à Vilnius, en Lituanie, du 1er au 3 juin. La réunion était organisée par la Commission économique des Nations Unies pour l’Europe (CEE-ONU), avec l’aide de l’EIGE et de Statistics Lithuania, l’office statistique lituanien. Elle a permis d’échanger des expériences et des idées entre des organisations statistiques nationales et internationales, des décideurs et des universitaires sur les statistiques relatives au genre. Les participants ont examiné le rôle que ces statistiques pourraient jouer dans le contrôle des objectifs de développement durable ainsi que dans l’orientation des nouvelles recherches méthodologiques en vue d’améliorer la production et la diffusion des statistiques relatives au genre. La FRA a exposé les défis que représente la collecte de données comparables sur la violence à l’égard des femmes ainsi que de données basées sur les indicateurs proposés pour les objectifs de développement durable. La conférence a aussi été l’occasion de sensibiliser davantage les offices statistiques nationaux et les organisations internationales à l’approche de la FRA en ce qui concerne l’étude de la violence faite aux femmes à travers l’UE d’un point de vue comparatif et à la possibilité de consulter la série de données d’enquête de la FRA et de l’utiliser pour d’autres analyses en rapport avec les objectifs de développement durable (Contact : Rossalina Latcheva).

g. Présentation à la conférence annuelle de l’EASO de l’analyse de la FRA sur la traite des êtres humains dans le contexte de la migration

Le 1er juin, la FRA a présenté par vidéoconférence les conclusions de sa collecte de données de mai sur la traite des êtres humains lors de la conférence annuelle du Bureau européen d’appui en matière d’asile (EASO). La FRA a centré son exposé sur les lacunes et les bonnes pratiques recensées dans les neuf États membres couverts par le rapport. Ce dernier porte sur les procédures d’identification, l’attention portée aux vulnérabilités, la coopération avec les organisations d’aide et la fourniture d’informations sur les risques et les mesures d’aide. Le groupe, constitué d’une trentaine d’experts travaillant pour les autorités chargées de l’asile, des organisations internationales et la société civile, a ensuite discuté d’initiatives visant à relever les défis dans la pratique, comme les listes de contrôle sur différents thèmes (par exemple, les enfants disparus), le contrôle des droits des enfants dans les marchés de services pour les centres d’accueil, la restriction des règles d’accès, etc. (Contact : Martina Huber).

h. Réunion du réseau des agences de l’UE sur les avis scientifiques

La FRA a participé à une réunion du réseau des agences de l’UE sur les avis scientifiques (EU-ANSA), qui s’est déroulée le 31 mai et le 1er juin à Bruxelles. Le réseau comprend des agences qui conduisent des recherches et des analyses scientifiques et est un sous-réseau du réseau plus large des agences de l’UE. Il se réunit deux fois par an pour échanger des informations et des avis d’experts sur les progrès de la science et de la recherche pour les cadres politiques et réglementaires de l’UE. Il a été convenu lors de la réunion que l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA) assumera la présidence et la FRA, la vice-présidence du réseau (Contact : Joanna Goodey).

i. Investir dans l’enfance pour briser le cercle vicieux de l’inégalité

Le 31 mai, la FRA a participé à l’événement organisé au Parlement européen par leRéseau social européen pour célébrer la publication de son rapport sur la mise en œuvre de la recommandation de la Commission européenne intitulée « Investir dans l’enfance pour briser le cercle vicieux de l’inégalité ». La FRA a souligné combien il est important de s’assurer de la mise en œuvre des politiques de l’UE qui affectent la vie des enfants dans l’UE, comme l’Agenda de l’UE pour les droits de l’enfant et la recommandation de la Commission « Investir dans l’enfance pour briser le cercle vicieux de l’inégalité ». L’agence s’est félicitée du rapport et a observé que ses conclusions confirment dans une large mesure les résultats de ses propres recherches sur les systèmes de protection de l’enfance, notamment en ce qui concerne la nécessité d’une intégration réelle de leurs différents volets, d’une meilleure coordination entre les acteurs concernés et d’un contrôle et d’un suivi efficaces des services sous-traités. L’urgence de la situation est mise en évidence par l’arrivée continue dans l’UE d’enfants non accompagnés (Contact :Ioannis Dimitrakopoulos).

j. Atelier sur l’éthique et la protection des données

La FRA a participé au premier atelier sur l’éthique et la protection des données organisé par le Contrôleur européen de la protection des données et son groupe consultatif sur l’éthique. L’atelier, qui s’est déroulé à Bruxelles le 31 mai, s’inscrivait dans une discussion plus large sur la manière d’exploiter les avantages des nouvelles technologies tout en assurant l’intégrité des droits fondamentaux au respect de la vie privée et à la protection des données à caractère personnel (Contact : Zoe Kardasiadou).

k. Table ronde sur les lacunes dans la législation antidiscrimination de l’UE

Le 31 mai, la FRA a participé aux discussions de la table ronde sur les lacunes dans la législation antidiscrimination de l’UE. Au cours de cet événement, organisé au Parlement européen (Bruxelles) par Mme Soraya Post, députée européenne, les enseignements tirés du travail de terrain ont été examinés. La table ronde a rassemblé diverses agences locales de lutte contre la discrimination afin de partager leurs expériences et de discuter de ce qui peut être fait au niveau de l’UE pour relever les défis sur le terrain (Contact :Ignacio Sola Barleycorn).

l. Conférence sur la protection des droits des réfugiés, des demandeurs d’asile et des migrants

La FRA a pris part à une conférence de haut niveau organisée par le Conseil de l’Europe à Nafplio, en Grèce, les 27 et 28 mai, et placée sous le thème « Protection des droits humains des réfugiés, des demandeurs d’asile et des migrants ». Une série d’exposés et de discussions de groupe ont analysé le rôle du Conseil de l’Europe, des organisations internationales ainsi que des institutions et des agences de l’UE dans la situation actuelle. Les participants ont abordé une série de sujets importants sous l’angle des droits de l’homme, notamment le droit à une protection internationale et les procédures de retour des migrants en situation irrégulière, la protection des groupes vulnérables, les restrictions à la liberté et des conditions de vie décentes. La FRA a participé à la table ronde inaugurale de haut niveau « Comment maintenir les valeurs des droits de l’homme dans le cadre de la crise des réfugiés » et à une discussion sur une « Action coordonnée des organisations internationales, la voie à suivre » (Contact : Constantinos Manolopoulos).

Lasă un răspuns

Te rog autentifică-te folosind una dintre aceste metode pentru a publica un comentariu:

Logo WordPress.com

Comentezi folosind contul tău WordPress.com. Dezautentificare / Schimbă )

Poză Twitter

Comentezi folosind contul tău Twitter. Dezautentificare / Schimbă )

Fotografie Facebook

Comentezi folosind contul tău Facebook. Dezautentificare / Schimbă )

Fotografie Google+

Comentezi folosind contul tău Google+. Dezautentificare / Schimbă )

Conectare la %s

%d blogeri au apreciat asta: